Acquérir une aide auditive : Comment ?
   La délivrance d'une aide auditive est soumise à prescription médicale. Cela veut dire qu'il faut qu'un médecin ait prescrit une aide auditive pour que l'audioprothésiste puisse vous en facturer une. Par contre, vous avez tout à fait le droit d'entrer chez un audioprothésiste pour vous renseigner si vous êtes un peu indécis. Il pourra faire des petits tests pour vous dire ce qu'il peut vous proposer.

Les tests faits par un audioprothésiste n'ont pas de but diagnostique. Vous devrez de toute façon voir un médecin. Les prothèses auditives sont souvent prescrites par des médecins O.R.L. Les prescriptions des médecins généralistes sont également valables, mais, en cas de doute, votre généraliste vous enverra consulter un médecin O.R.L.
La prescription ne doit pas indiquer la marque de l'aide auditive : c'est en effet l'audioprothésiste qui connaît le mieux les appareils, et qui saura vous orienter. Si vous avez une perte d'audition symétrique, il faut appareiller les deux oreilles pour pouvoir récupérer la stéréophonie.

Bien entendre permet de retrouver une complicité avec les siens.
Bien entendre, c'est rester jeune plus longtemps.

Les enfants :
Diagnostiquer une perte d'audition, surtout si elle est légère, n'est pas une chose aisée. Adressez-vous à un centre hospitalier ou à un médecin ORL équipé pour les enfants. Au moindre doute : consultez ! Un enfant qui a un retard de langage, un enfant qui comprend mal à l'école : ne tardez pas, mieux vaut consulter pour rien que de laisser traîner. Et là, si il y a confirmation d'un problème d'audition autre qu'une otite, il faut appareiller : il n'y a pas de méthode "miracle" reconnue par le corps médical. Faire écouter Mozart trois heures par jour à votre enfant ne lui rendra pas l'audition. Voir : lettre à une maman