Précisions sur les appareils :

On nous pose souvent, à nous audioprothésistes, la question suivante : "Mais est-ce que les appareils sont au point ?"
Et oui ! Ils sont au point, les appareils ! Et il suffit de visiter l'une des grandes entreprises qui les fabriquent pour être convaincu que vraiment tout est mis en oeuvre pour satisfaire les malentendants. Nombreux sont les ingénieurs qui "planchent" du matin au soir sur le pourquoi du comment de l'oreille humaine, des problèmes d'audition les plus simples aux problèmes de compréhension les plus saugrenus. Des sommes colossales sont investies dans la recherche.

Les fabriques d'aides auditives sont de véritables laboratoires.

Ce qu'il y a dans un appareil auditif :

Le son entre dans l'appareil par un microphone, ou même parfois deux micros sur certains appareils à technologie "Zoom". Puis, il est amplifié, filtré, analysé (là, techniquement, ça devient compliqué ), et, une fois qu'il est bien adapté à votre problème d'audition, un écouteur (c'est comme un haut-parleur de poste-radio) va le restituer à votre oreille.
Les appareils sont de plus en plus sophistiqués, et, donc, les sons restitués "collent" maintenant exactement aux problèmes d'audition.
Il ne faut jamais perdre de vue que le son "naturel" est celui qui est restitué par l'aide auditive.  Une oreille malentendante, par définition, déforme les sons : soit en volant une partie de leur puissance, soit en  les privant d'une gamme de  fréquence.

"Faut-il marchander le prix d'une aide auditive ? "
Si vous êtes habitué à tout marchander, pourquoi pas... Par contre, si vous tombez sur quelqu'un comme moi, qui calcule ses prix au plus juste pour que personne ne soit lésé, vous risquez fort de beaucoup vexer votre audioprothésiste !  Pensez également que le prix comprend toute l'adaptation et toutes les vérifications, pendant  plusieurs années !

Page d'accueil   |   Partout en France   |   Les appareils

courrier pour la France    ou    pour Paris et Région